Repérage et prises de vue , tout un poême!!!

Un lundi et un mardi de juillet ont été consacrés au repérage de cette belle campagne/montagne qu'est le Valromey. Pour tous ceux et celles qui ne savent pas où cela se trouve, ce n'est pas loin de Genève, de Lyon, de Bourg en Bresse, bref les prémices du Jura.
Terre de France considérée comme une des plus froides en hiver. Terre également ravitaillée par les corbeaux en ce qui concerne le réseau téléphonique : au sud c'est untel qui passe, au nord c'est un autre et à l'est c'est le désert. Il est donc recommandé de ne pas se perdre ou d'avoir une bonne vieille carte routière du coin en cas de besoin et dans ce cas, d'avoir plus de 30 ans, sinon je crains fort que cela ne serve à rien.

Me voilà donc partie en repérage photos en compagnie d'un ami qui m'est cher. J'avais des idées très précises : une route avec d'un côté des meules de foins et de l'autre de verts pâturages, un vieux lavoir alimenté avec de l'eau, une belle rivière ombragée, un joli pont, un four à pain et j'avais craqué sur un trompe l'œil d'une gare début 20ème située sur un petit parking d'un village pas très loin de mon lieu de villégiature.

Ce lundi-là, le thermomètre indiquant 27°C à 8h30 du matin, nous rajoutons quelques litres d'eau supplémentaires à notre carriole.
En commençant par le début, il va falloir que je repasse pour les verts pâturages. Tout est jaune paille, court ou haut d'ailleurs, mais jaune ! Il va falloir grimper un peu plus haut pour trouver un peu de verdure bien orientée pour que la lumière soit belle.
Pour le lavoir avec de l'eau, un arrêté préfectoral a interdit les alimentations en eau des fontaines et des points d'eau. Heureusement, perdu à flanc de moyenne montagne, le courrier n'a pas dû arriver (eh oui, internet est un miracle ici), le maire a été récalcitrant ou tout bonnement personne ne sait comment stopper l'arrivée d'eau du lavoir. "Eh oui, à force de ne pas écouter les anciens, on est comme des cons", dixit Tante Gertrude.  

Shorty Lily coton Fleurs Pois et Cie
Fleurs et broderie anglaise en coton pour Fleurs Pois et Cie






Pour le joli pont sans voitures, ombragé des deux côtés mais pas trop, une centaine de kilomètres ont été nécessaires.

Boxer broderie anglaise Fleurs Pois et Cie





La rivière sympa  tient du miracle. Il a fait tellement chaud, que plus une goutte d'eau ne circule librement, sauf cette belle petite rivière croisée par hasard pas loin du pont (d'ailleurs je crois que c'est la même) à environ une vingtaine de kilomètres !!!  

Shorty fleur et caraco broderie anglaise coton Fleurs Pois et Cie




Pour le four à pain, assez facile tous les villages en sont pourvus. Le seul hic, c'est l'environnement d'aujourd'hui, alors nous avons mis deux heures mais nous l'avons trouvé, seul, isolé, près d'une ferme. 

Shorty broderie anglaise 100% coton Fleurs Pois et Cie


Pour le trompe l'œil, il était là mais tout un attirail de camions pour refaire les routes aussi ! Alors, avec mon plus beau sourire, j'ai demandé si pour le mercredi, cela serait possible que les engins garés devant puissent être placés juste à une dizaine de mètres et un baraqué du coin m'a répondu de toutes ses dents que cela ne posait aucun problème, " vers quelle heure vous pensez passer demain ?" 
"A partir de 17 heures" lui répondis-je et " Merci" toujours avec un large sourire. 
Nous voilà de retour le mardi soir après deux jours et 400 kilomètres, soit 8 heures rien que de voiture, je m'attelle à la préparation des accessoires pour le lendemain : 

Shorty fleurs coton Fleurs Pois et Cie

Vélo ancien qui ne roule plus depuis les années 60 et que nous porterons. 
Gourdes en métal extraites d'un vieux panier rempli de toiles d'araignées. 
Chapeaux de paille dont personne ne se sert mais pour lesquels vous devez montrer patte blanche à l'ancien qui en est le propriétaire. 
Les "Vuarnet" des années 60 qui servent à un autre aïeul et qui les prêtera volontiers à partir du moment où nous lui expliquerons le pourquoi du comment de notre journée de mercredi. 
Une des cartes Michelin que j'avais soigneusement rangée en me disant "au moins là je saurai où cela se trouve si j'en ai besoin". T'as raison j'ai cherché pendant presque une demi-heure. 
La valise rose de Fleurs Pois et Cie. 
Plus une dernière chose, le repassage des articles : Shorty, Boxer, Caraco et nuisette au cas où. Je prends le Capucine, le Lily et le Charlotte, on ne sait jamais, mieux vaut en avoir plus que pas assez. J'ajoute chemisiers à carreaux et blanc pour le côté "Vintage" que je veux donner aux photos. Ce qui est cool c'est que comme tout est en 100% coton, c'est rapide à repasser. 
Il me reste juste à faire l'assemblage des tenues comme le boxer et shorty Charlotte avec le chemisier à carreaux bleus et blancs ou le shorty Capucine avec la chemise blanche sans manches.  
 
Tous est sur cintre et dans la valise. La voiture est chargée et nous pourrons partir à la fraîche demain, dès que notre mannequin sera habillée. 

Tout se déroule bien, malgré les changements de tenues un peu à la "one again" comme dit notre mannequin, mais franchement et avec les 38°C que nous avons eus, c'était très sympa. Nous terminons par la prise de vue avec la fausse gare en trompe l'œil dans le fameux petit village où 200 âmes maximum résident à l'année et où des travaux de réfection de route sont en cours. Je croise les doigts pour que le gentil monsieur de la veille n'ait pas oublié de faire déplacer ses engins puisque 3/4 d'heure de route sont nécessaires pour arriver et que je ne voudrais pas que cela soit pour rien.  
Ouf, en arrivant et au détour du virage, les quatre engins sont rangés comme il faut pour me laisser le champ libre. Il est 18h45 et la lumière est parfaite ainsi que les cinquante personnes qui sont placées devant le premier engin dans l'attente des prises de vue (y compris les ouvriers du chantier). Je vous avoue que notre jeune mannequin a eu un léger temps d'arrêt et qu'elle s'est bénie de s'être changée sur la dernière prise de vue du lavoir. 
 
Presque 3/4 d'heure plus tard nous avons fini notre journée sous l'œil de nos spectateurs et de quelques questions du genre " On va le voir dans quel journal ?", "C'est joli ce que vous faîtes cela va passer dans ELLE" ou encore "Elle est bien mignonne cette petite, c'est son métier ?" et pour finir le chef de chantier qui me dit "J'chui bien content de vous avoir rendu service, ça aurait été dommage que la p'tite soit cachée par les camions, parce que c'est bien joli c'que vous fabriquez" 

Shorty broderie anglaise coton Charlotte Fleurs Pois et Cie
Caraco et shorty Fleurs Pois et Cie



Après dix bonnes minutes de remerciements, nous sommes partis. En arrivant et après avoir bu un bon verre de vin rouge, je me suis attelée au visionnage des photos et je ne suis pas déçue du résultat, nous pourrons en sortir une bonne trentaine sur deux cent.  
Cela vous paraît très peu, mais nous ne faisons aucune retouche sur Photoshop hormis un peu de contraste, il faut donc que tout soit parfait d'entrée. 
La semaine prochaine, nous ferons les photos pour Noël. J'ai déjà trouvé la maison, il faudra juste que je trouve un deuxième mannequin. 
 
Allez bonne journée à vous tous. 
 
Je vous embrasse 
 
Caroline