Les paloises ont bien de la chance...

Jeudi dernier, j'accompagnai à Pau, une amie qui avait un rendez-vous. Pendant ce temps, j'en profitai pour visiter 
la seule boutique enfant indépendante de cette bonne ville d'Henry IV afin de lui montrer notre collection de lingerie coton fabriquée en France.

Petite précision tout de même sur cette jolie légende de la carapace de tortue, dans laquelle aurait dormi notre illustre roi
au château de Pau. J'en suis désolée, mais si notre "vert galant" y a passé quelques semaines, c'est bien le bout du monde.

Bref, notre boutique enfant n'étant plus indépendante depuis quelques mois, je me dirigeai vers une jolie boutique de lingerie juste pour savoir, si, de temps en temps, ou plus souvent, des clientes avaient des demandes sur du tout petit bonnet
et/ou des petites tailles de dos. Lorsque j'entrai, personne. Un bruit dans le fond de la boutique attira mon regard et quelques secondes plus tard, une femme sans fards ni artifices en jupe et pull très classiques apparut. Je vous avoue que je me suis demandée si j'allais lui poser mes questions, quand au même moment, un large sourire traversa son visage entraînant irréversiblement des bulles pétillantes au fond de ses yeux. 

Elle répondit bien volontiers à toutes mes questions, tout en me disant qu'elle venait de faire rentrer du bonnet J. Je ne savais même pas que cela existait ! Déjà que je ne trouve pas très joli mon bonnet D/E, alors J ! Je plains de tout cœur, les femmes qui ont de telles poitrines. En effet, me dit-elle très gentiment : "J’ai un tout petit pourcentage de clientes femmes et de jeunes filles qui ont de tout petits seins".

Ce n’était pas la bonne adresse pour nos soutiens-gorge balconnets et bandeaux 75 AA à 85 B.

Néanmoins, intriguée par ma valise rose, elle me demanda de lui ouvrir sur son comptoir. Il n'y a eu que
des compliments sur notre marque, tant sur l'idée, le choix de faire du 100% coton, que sur les formes proposées
et la qualité de la fabrication française.

Puis nous parlons à nouveau de ces bonnets immenses et du nombre incalculable de femmes qui n'acceptent pas
leur poitrine, mais aussi, souvent, leur silhouette. Alors Sylvie (oui, je connais son prénom) m'a dit ceci : "Caroline, à chaque femme sa poitrine, menue, ferme ou pas, imposante, chacune d'entre nous à la sienne. Maintenant il y a une constante. Quand on prend de la poitrine, les seins ont tendance à partir voir ce qui se passe sur les côtés et de ce fait, cela n'arrange pas forcément la silhouette. Mère nature a fait ce qu'il fallait au départ, mais avec les années, Mère Sylvie fait le reste !
Je suis là pour recentrer le débat et trouver à chaque femme qui passe la porte de ma boutique, le soutien-gorge
qui lui donnera de l'allure et de l'élégance. Il faut soutenir, galber et même si les rondeurs sont importantes, faire en sorte
de donner de la hauteur à la silhouette par le biais d'un buste marqué à la taille.

Il est essentiel d'avoir une différence même minime entre la poitrine et la taille, c'est ce qui rendra toute sa féminité
à la femme. Et de me donner l’exemple d'une cliente d'une vingtaine d'années très très très forte qui était venue la voir,
et qui par le biais d'une guêpière avait marqué davantage sa taille. Quelques jours plus tard, elle était repassée pour remercier notre sainte de la lingerie, puisque grâce à ses bons conseils, elle se sentait plus sûre d'elle et voyait même un changement dans le regard de son entourage.

Après 1h30 de papotages et de confidences, je vous avoue être sortie de sa boutique avec un sourire aux lèvres qui est resté accroché toute la journée. Elle a les mots pour vous faire sentir la plus jolie fille du monde. Cette femme aime, connaît le corps des femmes et arrive à vous faire accepter le vôtre, juste par quelques paroles qui sont d'une grande sincérité.

Je lui ai promis que je reviendrai la voir pour mes futurs achats de lingerie. Elle m'a dévalisé en carte de Fleurs Pois & Cie
en me disant qu'elle aurait, maintenant, une adresse fiable à donner aux rares clientes concernées.

Donc à toutes les paloises et celles des alentours, allez voir de ma part "Bulle", rue du Maréchal Joffre et faites-lui une bise pour moi.

Caroline

Boutique Bulle lingeriesur Pau