Les livres à emporter pour les vacances

Desproges
Avant l’été, tout le monde y va de son article sur les livres de "vacances" à emporter sur la plage ou ailleurs. Mais pourquoi serait-ce toujours en bord de mer à griller comme des sardines, que nous devrions être ?
Il y a toutes sortes de destinations en France qui peuvent apporter beaucoup de plaisirs différents que de faire la planche sur le sable. Et quel que soit le lieu magique que vous choisirez, il y aura également un emplacement qui vous donnera envie de vous poser pour une sieste ou pour un moment de lecture.
Alors, nous ne vous parlerons pas des derniers romans à la mode, mais des livres qui nous ont touchés "aux larmes" ou "aux rires".
Un incontournable pour commencer si vous voulez passer un très agréable moment avec les Chroniques de la haine ordinaire de Pierre Desproges que vous pourrez compléter par quelques bandes dessinées comme Reiser, Bretécher, Binet avec ses incontournables Bidochon et pour les accros de la moto de Bar2 et Michel Bidault les "Joe bar team".            
Les bidochons
Astérix et Obélix

N'oublions pas non plus les "Gaston Lagaffe" qui font rire de 7 jusqu'à la fin (perso je n'ai jamais compris pourquoi, mais mes amies me disent souvent que je suis une extra-terrestre). Dans la série détente, n'oublions pas notre bon Iznogoud et nos bons vieux gaulois Astérix et Obélix. Beaucoup moins drôle mais très instructif  notre ami reporter Tintin qui ne faillira pas auprès des plus jeunes (moi je les lisais sous la couverture avec la lampe de poche de papa).

Werber

Du coup et grâce à Hergé, nous transitons vers des lectures un peu moins amusantes mais tout aussi enrichissantes comme Alex Rider ou Artémis Fowl qui sont deux héros très différents mais qui tiendrons en haleine plus d'un jeune entre 8 (pour les plus chevronnés) et 15 ans (en fait il n'y a pas de restriction. Je les ai lus après 40 ans et me suis régalée) filles comme garçons. L'encyclopédie du savoir relatif et absolu de Bernard Werber (L'ancienne et la nouvelle) sont des brèves qui vont faire halluciner ados et plus grands. Tous ces bouquins auront, normalement, le pouvoir de faire sortir vos enfants de leurs tablettes, smartphones ainsi que de la télé, et je trouve cela assez rare pour être signalé.


Alison Lurie


Excusez-moi, mais ma charmante fille me souffle à l'oreille " Maman tu as zappé les Harry Potter" ! Non, non je ne les ai pas oubliés, mais qui n'a pas lu Harry Potter ? Et bien ma fille figurez-vous!!!

Bref, et nous alors, vous allez me dire ? Et bien là je suis un peu plus dubitative, entre Alison Lurie, tous parce que pour moi, il n'y en a aucun à jeter, Stefan Sweig avec une mention particulière pour " Lettre d'une inconnue" si vous en avez un à lire de lui, c'est celui-là. Herman Heise avec Roshalde est lui aussi incontournable.

Prenez le temps de relire les classiques qui vous ont tant ennuyé comme les "Maupassant" ou encore les "Barjavel". Dans un autre registre, il y a la série des Millenium de Stieg Larsson. Pour les policiers, Michael Connelly dont tous les titres sont bons et aussi un bon nombre d'auteurs suédois comme Kepler Lars.

Bref il y en a  tant et tant que des milliers de lignes n'y suffiraient pas. Mais s'il y en a un et un seul que vous devriez lire cet été et qui m'a été offert par une amie très chère, c'est "L'ombre du vent" de Carlos Ruiz Zafon. Il vous entrainera insidieusement, vous fera oublier tout ce qui n'est pas important et aussi le reste. C'est une des meilleures histoires qu'il m'a été donné de lire.

L'ombre du vent