Une belle histoire de "Made in France" qui commence


Comme vous le savez, nous étions du 18 au 28 mars à la Foire de Lyon dans un espace réservé au Made in France. Déjà, si nous commencions par écrire Fait en France, cela me semblerait bien plus logique !
Bref, je ne vous parlerai pas de la Foire mais de mes voisins proches ou éloignés qui, hormis qu'ils créent et fabriquent en France, sont des gens formidables. Comme j'aime le partage, il me semblait sympa de partager ces bonnes adresses avec vous. 

Cuir et Terre

Cela sent bon le cuir ouvré avec passion et amour : des sacs à main, de voyage, de baroudeur, d'hommes ou de femmes pressés, des ceintures, des portefeuilles, une gamme complète dans des tons chauds qui nous rappellent que Mère Nature n'est pas très loin de leurs pensées quand ils réalisent leur passion. Un couple derrière tout cela qui respire la gentillesse et qui est d'une patience d'anges. De l'humour et du pétillant dans le regard, un esprit qui fourmille d'idées, Pierre le créateur est un bouillon d'imagination et de création sur jambes. Ils ont un site bien sûr et c'est par ici

Cuir et Terre

Elemiah Délecto

Elemiah Delecto

c'est le drôle de nom d’une nana qui va souffler ses 50 bougies et qui frise l'insolence avec ça. Des bijoux et des pinces pour les cheveux mais aussi pour les oreilles. Non, pas des boucles d'oreilles, mais des bijoux qui s'enroulent autour de ce joli appendice. Je ne sais pas d'où vient son inspiration, mais il y en a pour tous les goûts, années 70, 60, 50 et même quelques réminiscences du 18 et 19ème, dans des tonalités argent, or ou cuivrées. C'est une vraie caverne d'Ali Baba que vous allez trouver sur son site. Ah, cela est sûr que pour porter épingles et bijoux de cheveux, il est préférable de les avoir longs. Cette belle artisane s'appelle Laurence et c'est une belle âme qui ressemble aussi, un peu, à une fée. Allez y faire un tour par .

Ori'jns

Ori'jns

est une marque de vêtements pour toutes les filles et les garçons qui ont envies d'être confortables tout au long de la journée. Chaussettes, sweats, polos, tee-shirts etc… La marque qui a été créée par Blandine, un joli minois empreint de joie de vivre et de volonté, un esprit super jeune et dynamique toujours en mouvement pour être au plus près de ce qui se fera de mieux. Une belle personne pour une belle aventure. La maille des polos est superbe, la série de tee-shirts sur le "tube" Citroën est très sympa et en plus, on se retrouvera sur le MIF (salon du Made in France) au mois de novembre à Paris. Allez voir par-, vous ne serez pas déçu si le sportwear fait partie de votre garde-robe.

Nuit d'ivoire

nuit d'ivoire

Alors là, il y a Simon et son acolyte Romain. Ce qui est drôle, c'est que pendant la première partie du salon, ils venaient chacun leur tour et que, comme ils se ressemblent, on avait l'impression, quand on leur parlait, qu'ils ne se souvenaient plus de ce que l'on s'était dit la veille, et pour cause... Bref, parfum d'ambiance pour la maison, tout fait dans les petites montagnes de l'Ain et de Père en Fils depuis ... Bougies, essences naturelles, des parfums renouvelés au gré des envies de Simon. Une gamme très large qu'il vaut mieux découvrir sur leur site, sinon je risquerais de vous dire des bêtises. Que cela soit l'un ou l'autre, toujours le sourire aux lèvres et le regard attentif. De jolis moments de partage avec ces deux-là. Pour juste voir c'est ici.

Hector & Virgile

hector et Virgile

Le créateur, c'est Pierre, mais l'artiste n'aimant pas la foule, c'est Sophie que nous avons rencontrée. Le "personnage" de la travée, la Castafiore en brune, grande et forte femme qui était un amour de nana. La fille qui refuse de vendre un bracelet d'une couleur si la peau de la dame ou du monsieur ne va pas avec, ce qui provoque l'étonnement puis l'adhésion presque inconditionnelle de sa clientèle. Du cuir, des attaches choisies avec goût, qui sont, du coup, l'ornement de celui-ci. En simple ou double, ces bracelets-là sont le résultat d'un travail d'orfèvre et de passion. Des couleurs de cuirs longuement mûries. Dans chaque bracelet, la perfection est là et lorsqu'elle s'enroule autour de votre poignet, difficile de s'en séparer. Si vous aimez le raffinement et la discrétion d'un joli ornement c'est par


Voilà c'est avec tout ce petit monde que nous buvions un (ou plusieurs) verre(s) de vin le soir en dégustant un des nombreux plateaux d'exposants culinaires du salon. J'ai fait des rencontres humaines formidables, que cela soit du côté des exposants ou des visiteurs. La qualité prime toujours sur la quantité et cela s'est confirmé durant ces onze jours.

Pour finir j'ai un message à transmettre à la belle Sophie : "Depuis je n'ai pas vu de Norbert". 

Allez, je vous embrasse 

Caroline