Voilà, le salon Vintage, c'est fini...

Migraines

Une fois n’est pas coutume mais nous allons vous parler de nous enfin de Fleurs Pois & Cie et que de nous suite au salon "Les Jours Vintages" de Genève auquel nous avons participé. Et ceci, n’en déplaise aux saintes règles d’écritures de blog et aux "petits moteurs musclés" de Google qui appliquent des lois bien particulières pour le référencement.  C’est surement de l’hébreu ou du chinois pour un certain nombre d’entre vous, nos lectrices. Mais croyez-moi, ça donne parfois la migraine.

fatigue et crise de nerf


Bref, une fois passée la phase paperasse pour pouvoir participer à ce salon dont nous parlions depuis plusieurs mois et surmonté l’état :

Stand Fleurs Pois et Cie salon vintage


Nous avons fini par y être avec notre joli stand (oui, joli. C’est toujours mieux de s’auto-complimenter. Au moins, c’est fait …), nos articles suspendus comme sur une corde à linge, nos boîtes de soutiens-gorge, culottes, boxers, shortys, caracos, nuisettes et pochettes lingerie toutes décorées, notre bonbonnière pleine de culottes, nos photos, notre cabine d’essayage et notre entrain.

Et là, j’en profite pour féliciter notre Caroline qui a su faire de 6 m2 un coin cosy, frais et accueillant bien dans l’esprit de fleurs Pois & Cie. Je dis aussi un grand merci à nos doigts de fées qui ont mis toute leur énergie à confectionner un stock suffisant pour répondre à nos visiteuses. Oui, je peux les complimenter puisque moi, je m’occupe de la partie administrative et de la production ce qui n’a rien de poétique, doux et rétro…
Je remercie aussi Hervé Gibet du site de La Fabrique Hexagonale qui a écrit un article très sympa sur Fleurs Pois & Cie pour notre participation au salon.
Pour en revenir au salon de Genève, outre le fait que nos produits ont beaucoup plu, les visiteurs ont beaucoup aimé notre gamme et se sont tous montré adorables. Nous les remercions donc du fond du cœur et espérons les retrouver très vite sur notre site car pour nous,  toute nouvelle cliente ou client devient une petite part de nous-mêmes.


Encore un grand merci à toutes et tous.
Véronique