La dinde, la famille et les amis esseulés, Noël quoi !!!

Le repas de Noël

Traineau Père Noel pour Fleurs Pois et Cie


Après la chasse aux cadeaux, le repas de Noël est le deuxième sujet qui fâche ou réjouit selon les cas d’autant que nous  Français, sommes adeptes du réveillon du 24 décembre et du repas du 25. C’est vrai quoi, il faut bien se réunir le 24 au soir pour préparer la piste d’atterrissage pour le Père Noël et son traîneau sous peine d’accident et se retrouver le 25 pour lui faire honneur. 

Lettre au Père Noel

Oui, lui faire honneur parce que même s’il ne bosse qu’un jour dans l’année, essayez donc de travailler aussi vite que lui. J’explique : la France compte 66 millions d’habitants. Donc, dans la nuit du 24 au 25 décembre, entre les grands qui ne vont pas se coucher avant minuit et les petits qui se réveillent à 7h00 le 25 au matin pour se précipiter au pied du sapin, notre brave bonhomme Noël doit distribuer 157 000 cadeaux à la minute. Et je ne vous parle pas du temps qu’il a passé à lire toutes les lettres "J’ai été très sage cette année", emballer tous les présents et entraîner les rennes. Heureusement pour lui, il paraît que depuis quelques années, il a fait installer le GPS sur son traîneau.

Sous vêtement nuisette coton ados et femmes Fleurs Pis et Cie

Pour en revenir au 24 décembre, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne.  Il  y a ceux qui sont seuls, ceux qui décident de le marquer légèrement en prévision des agapes du lendemain, ceux qui en font une séance d’échauffement pour le réveillon du Nouvel An, ceux chez qui toute la famille est déjà arrivée parce que venant des 4 coins de l’hexagone et ceux qui sont trop crevés pour avoir envie de ripailler.
Pour ceux qui sont seuls, vous pouvez soit en profiter pour attendre votre cadeau avec un bon petit plat et un bon (bon d’accord, deux verres de bon vin) en regardant un film loué pour éviter la 100 ème rediffusion de Sissi ou du Père Noël est une ordure, le tout en pyjama ou nuisette Camille avec un châle bien chaud sur les épaules et de grosses chaussettes au pied, soit participer au repas organisé par une association sympa. Et puis, ce n’est pas parce que Noël se fête traditionnellement en famille, qu’il est interdit d’inviter un ou une amie solitaire.

La bûche au chocolat

Quant à ceux qui veulent le marquer autant que le 25 décembre, qu’ils pensent un peu à ceux qui épuisés, ne pensent qu’à aller se coucher. Ne vous inquiétez-pas, le plateau de fruit de mer ne tournera pas verdâtre parce que vous serez allés le chercher en début d’après-midi plutôt qu’à 18h59. Pensez un peu au boucher qui finit sa journée en rêvant du jour où il pourra acheter un bœuf seulement constitué de tournedos, à votre charcutier qui n’a pas eu le temps de chercher un cadeau pour sa femme et va donc lui fabriquer vite fait, un collier avec les boudins blancs invendus, à votre pâtissier qui fait une overdose de crème au beurre et risque de se fâcher tout rouge si vous osez lui demander d’aller chercher quelques bûches pour la cheminée (de toute façon, pas de feu de cheminée le 24 pour éviter une virée aux urgences pour le Père Noël), à votre coiffeuse qui a attrapé une tendinite à force de manier le séchoir ou à la pauvre vendeuse de n’importe qu’elle boutique qui souffre du toc du paquet cadeau.

Le père Noel fait du surf

Idem pour le 25 décembre. Il y a ceux qui sont aussi seuls que le soir du 24, ceux qui ont la migraine suite à l’entraînement de la veille, ceux qui reçoivent toute la famille, ceux qui sont reçus dans la famille (dans ce cas, c’est doublement la fête avec grass mat et juste se faire beau et belle avant de se mettre les pieds sous la table) et enfin, ceux qui sont partis voir le Père Noël en maillot de bain.

Table de noël blanc Fleurs Pois et Cie

Parlons juste du cas où c’est vous qui recevez. D’abord un premier conseil. Si vous avez décidé de servir l’une des 2.47 millions de dindes mangées à Noël, prenez les dimensions de votre four avant d’acheter le volatile. Je vous jure que c’est vrai : une de mes tantes a acheté un jour, une si grosse dinde, qu’elle n’a jamais voulu rentrer dans le four. La dinde bien sûr, pas ma tante.
Noël est un moment de retrouvailles et de joie en famille. Alors, madame qui recevez, répétez-vous cette phrase comme un mantra car vous allez en avoir besoin si vous voulez éviter la crise de nerfs.
 

Vous allez en effet, devoir affronter l’équivalent d’un octothlon (8 en grec) avec :

  • Elaboration du menu. Après avoir lu toute la presse titrant "Spécial menus de Noël" et compris que truffes plus foie gras plus homards = pas de vacances cet été, listé tous les "je ne mange pas d’huîtres, je n’aime pas les marrons, etc", renoncé à la super recette de Top Chef que vous n’allez quand même pas expérimenter le jour J car la chance sourit peut-être aux innocents mais on ne sait jamais,  vous avez enfin fait vos choix tout en sachant que votre belle-mère en profitera bien pour vous envoyer quelques piques.
  • Schéma du plan de table. Inutile de mettre tonton Jules à côté de tatie Huguette sous peine de finir en pleine tribune politique, l’un ayant des opinions totalement opposées à l’autre depuis 40 ans ou cousine Agathe, prof de lettres, à côté de votre ado qui ne lit que des bandes dessinées ou beau-papa proche de belle-maman si vous voulez finir le repas sans scène de ménage, quoique !
  • Faire une jolie décoration de fêtes : là, vous avez toute liberté sauf de décorer le sapin de jolies boules en verre qui vont irrésistiblement attirer le petit dernier de la tribu.
  • Avoir une maison parfaite : "Merci, belle-maman !"
  • Faire un nombre certain de va-et-vient entre la cuisine et la salle à manger sauf si votre adorable ado de fille veut bien lâcher son iphone tout neuf et vous aider un peu.
  • Remplir le lave-vaisselle, vider le lave-vaisselle, laver et essuyer les verres en cristal à la main, ranger toute la vaisselle.
  • Décorer votre corde à linge de votre plus belle nappe et ses serviettes tachées  de vin et du chocolat de la bûche.
  • Remettre toute la maison en ordre.

 
Découragée ? Non car rappelez-vous surtout que Noël est un moment de fêtes y compris pour vous. Alors, pratiquez un peu de lâcher-prise. Si tout n’est pas parfait, eh bien tant pis.  Recevez pour faire plaisir mais aussi pour vous faire plaisir. Dites-vous que vos invités viennent pour passer un bon moment avec vous et tous ensembles. Votre mot d’ordre doit être convivialité et bonne humeur.
 
Quant à belle-maman, comme qui aime bien, châtie bien … qu’est-ce qu’elle doit vous aimer !


 
Bons préparatifs.
Véronique