Comment bien porter mon soutien-gorge ?

Comment faire pour être bien dans mon soutien-gorge ?

Bien régler son soutien-gorge

Dans tous les salons que je fais, il m'arrive de faire essayer une bonne cinquantaine de soutiens-gorge par jour. Parmi l'ensemble des femmes que je vois chaque jour, seulement 5% d'entre-elles savent régler correctement leur soutien-gorge. 

Dans un premier temps il faut choisir la bonne taille, ce que vous pourrez vérifier en allant ici, puis il faut appliquer deux ou trois petites choses pour respecter son corps, ses seins, son buste.

Premier conseil, ne vous saucissonnez pas, cela ne sert à rien de ne plus pouvoir respirer et d'avoir des marques sur tout le tour de votre buste, vous n'imaginez-pas ce que je peux voir !!! 

Ce n'est pas parce que vous aller vous serrez le dos que votre poitrine tiendra mieux, c'est presque le contraire, puisqu'en faisant cela vous réduisez considérablement la micro-circulation sanguine sur tout le pourtour.de votre buste à l'emplacement de l'élastique.

Donc, quand vous attachez votre bandeau sans armature de chez Fleurs Pois & Cie, gonflez votre cage thoracique à fond, soufflez à moitié et attachez votre soutien-gorge en coton.

Deuxième conseil, ne vous mettez plus la poitrine sous le menton, respectez son implantation. Chez certaines femmes je peux mettre mon index dans le creux qu'elles se sont créées sur les épaules à force de tirer sur leurs bretelles. 

Cela ne sert qu'à vous faire mal et en plus vous obtenez l'effet inverse, un sein comprimé est un sein mal irrigué, qui bouge peu, est peu sollicité et donc de plus en plus mou.

Il faut que le bas de votre soutien-gorge soit aligné, devant et dos, à l'identique. Ce qui veut dire que vos bretelles ne sont pas tendues comme la corde d'un arc.

Si vous respectez ces deux points essentiels et que vous portez nos soutiens-gorge bandeaux, vous ne tarderez pas à sentir une nette amélioration pour votre jolie poitrine. 

Et n'oubliez pas, dès que vous pouvez, enlevez votre soutien-gorge, cela fera le plus grand bien à votre poitrine.

Caroline