Zen, restons zen...

equilibre parfait
Il est vrai qu'il est essentiel dans la vie d'avoir plutôt des pensées positives que d'exprimer de la colère tout au long de la journée. Vous remarquerez d'ailleurs que le genre de grande phrase "Je ne sais pas ce qu'il m'arrive mais c'est m.... sur m.... en ce moment", fait que la personne les accumule sérieusement : un coup une panne de voiture, 2 heures pour trouver une place en ville, le ballon d'eau chaude qui pète, le chien qui fugue et pour finir, le petit ou le grand qui vomit son quatre heures dans la voiture sans prévenir. Là-dessus, vous rajoutez le talon qui se coince dans une plaque d'égout ou pire, la roue du vélo dans une grille de caniveau voire carrément la crevaison!
Capucine en balade

Là-dessus, vous rajoutez le talon qui se coince dans une plaque d'égout ou pire, la roue du vélo dans une grille de caniveau voire carrément la crevaison!

Je ne vais pas énumérer tous les cas de figure mais vous comme moi, savons très bien que ce genre d'accident en cascade arrive toujours alors que nous pouvons les éviter en changeant notre mode de fonctionnement.


Au début, cela demande des efforts au quotidien, je dirai même presque à chaque instant.  A part la nuit où vous pouvez faire une pause puisque c'est vrai que quand vous dormez, il ne se passe pas grand-chose de ce côté-là. 

La règle numéro 1 est d'être dans ce que l'on fait. Vous faites du yoga, alors vous faites du yoga, pas la liste de course, ni l'organisation du goûter d'anniversaire du grand pas plus que la liste des invités. Si vous faites du yoga ou tout autre activité, soyez présente à ce que vous faîtes, votre environnement, les odeurs (même si parfois les lieux où l'on pratique un sport, sentent, comment dire, plus le désodorisant des toilettes qu'autre chose). Le toucher est important et l'écoute aussi.
Vous allez me dire : "mais quand je fais quelque chose, je suis concentrée". Bien, alors repensez à votre dernier trajet en voiture en tant que conductrice, avez-vous bien tout vu ou comme d'habitude, vous êtes-vous dit en arrivant, tiens, je suis déjà arrivée ?

soyez joyeuse

La règle numéro 2, c'est de rester zen en toutes occasions. Facile à dire, plus compliqué à faire… Cela ne veut pas dire qu'il faut devenir une vraie carpette mais rester zen dans tous les cas.
On vous pique une place de parking, passez votre chemin, votre lave- vaisselle vous lâche et vous n'aviez pas prévu cette dépense. Eh bien,  vous ferez la vaisselle pendant quelques temps avec votre moitié et les enfants. Cela engagera peut-être des conversations amusantes !!! 

Enfants malade en colonie de vacances

Votre petit chéri s'est cassé la jambe en classe de neige et vous n'êtes pas là pour le réconforter.  Alors vous regardez les aiguilles du réveil tourner toutes les nuits avant de récupérer votre blessé, et pour peu qu'il ait pleuré au téléphone en vous demandant de rentrer plus tôt, madame culpabilité en rajoute une couche. Mais dites-moi ce que cela changera de tourner et virer dans votre lit ? Rien du tout, sinon une mine de papier mâché à la descente du car et le curseur larmes au top quand vous le verrez.

Bref, un type qui vous coupe la route, une personne qui vous bouscule et ne s'excuse pas, une livraison qui ne correspond pas à votre commande, un plat qui brûle, un collègue qui vous énerve, les invités qui arrivent en retard, etc. Ne vous laissez pas envahir par les mauvaises nouvelles qu'elles soient grandes ou petites et la colère qu'elles génèrent, parce que cela ne changera rien. Même dans des cas graves, il vaut toujours mieux être en pleine forme, reposée et sereine que claquée, agressive et énervée.

les 3 passoires de Socrate

La règle numéro 3 est de ne pas perdre son temps dans des choses inutiles et pour cela, je ne résiste pas à vous livrer la petite histoire de Socrate avec un de ses camarades.


Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse. Quelqu'un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dire:
- "Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami?
 
-Un instant, répondit Socrate, avant que tu racontes tout cela, j'aimerais te faire passer un test très rapide.
Ce que tu as à me dire, l'as-tu fais passer par le test des trois passoires?
- Les trois passoires?
- Mais oui, reprit Socrate. Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des trois passoires.
La première passoire est celle de la vérité.
As-tu vérifié si ce que tu veux me raconter est vrai? 
- Non, pas vraiment. Je n'ai pas vu la chose moi-même, je l'ai seulement entendu dire...
- Très bien ! Tu ne sais donc pas si c'est la vérité. Voyons maintenant. Essayons de filtrer autrement, en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ?
- Ah non ! Au contraire ! J'ai entendu dire que ton ami avait très mal agi. 
- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es pas sûr qu’elles sont vraies. Ce n'est pas très prometteur ! Mais tu peux encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l'utilité. Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?
- Utile ? Non pas réellement, je ne crois pas que ce soit utile... 
-Alors, de conclure Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?
Je ne veux rien savoir et, de ton côté, tu ferais mieux d'oublier tout cela !"

Difficile à appliquer, mais qui va améliorer grandement votre quotidien.

Alors, je ne dis pas que j'arrive à être dans les clous tout le temps, mais je vous assure que j'essaye chaque jour et que lorsque mon esprit s'évade vers d'autres horizons et, j'avoue que comme je suis souvent en mode sous-vêtement et culottes coton Fleurs Pois et Cie en dehors des heures de travail, j'ai comme un message d'alerte qui me dit "hé que fais-tu là ? Tu épluches des courgettes ou tu es devant ton ordi en train de bosser ? Et là tout naturellement,  je sens l'épluche légumes entre mes mains, je regarde la passoire avec les légumes coupés et je me dis que ce moment est aussi sympa et important qu'un autre et qu'il faut que je sois à ce que je fais. 
Voilà, c'est tout simple en fin de compte de ne pas s'énerver, de ne pas dire du mal des gens, d’être à ce que l'on fait au moment où on le fait. Essayez et vous verrez que la vie en est bien plus simple. Et quand vous avez un besoin ou une envie, demandez, je vous assure que cela marche.
Moi par exemple, je demande toujours une place de parking 3 minutes avant de me garer et je vous jure que depuis deux ans que je pratique ainsi,  je me suis toujours garée dans les deux minutes qui ont suivi.
Bonne semaine à vous

Caroline